5 choses à savoir sur le cacao et le chocolat de la Martinique

cacao-martinique-valcaco

Le cacao est présent à la Martinique depuis plus de quatre siècles. La culture du cacao s’est en effet développée sur l’île à partir du XVIIème siècle avec succès. La production a connu un certain essor avant de s’étioler à cause des catastrophes naturelles, des maladies et de la domination de la canne à sucre.

Aujourd’hui, la culture du cacao reprend progressivement en Martinique, notamment grâce aux efforts conjoints du Pôle Agroalimentaire Régional (PARM) et de Valcaco, l’association qui fédère les producteurs et transformateurs.

Mais saviez-vous que :

  1. La Martinique possède 7 des 10 variétés de cacao qui existent dans le monde. L’amelonado, aussi appelé Créole de Martinique, prédomine. Les cabosses ont la forme d’un melon.
  2. Le cacao peut se manger cru. Cassez la cabosse et goûtez la pulpe blanche située à l’intérieur !
  3. Le terroir, ou plutôt les terroirs de Martinique, influencent les arômes de notre cacao.
  4. Le pain kako ou bâton kako est obtenu à base des fèves de cacao. Elles sont mises à sécher, torréfiées et broyées. On façonne la pâte obtenue pour qu’elle ressemble à un petit pain. On peut utiliser le pain kako de manière variée : vous pouvez par exemple le mélanger avec du lait ou le râper au-dessus de vos gâteaux. 
  5. Toute la chaîne de valeur du chocolat est présente en Martinique, depuis la production du cacao jusqu’à la consommation, en passant par la transformation sur place.

Nos tours gourmands Tété Dwèt vous amènent à la découverte du terroir martiniquais. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter.

Leave a Reply